Sauver mon entreprise, possible ?

Comment sauver mon entreprise ?

Je m’appelle Gérald, je suis restaurateur à Paris. Mon entreprise marchait plutôt bien, depuis que j’ai ouvert en 2013. Pourtant, on a vraiment souffert, à plusieurs reprises, et je crois qu’on a tout eu !

Les attentats

Personne n’était préparée à ça c’est un électrochoc pour tout le pays, et on l’a bien senti, partout : il y avait vraiment un recul de la consommation, le moral des ménages était en berne, et des événements pareils ça ne donnait pas du toute envie de sortir…

Les gilets jaunes

Je sais que le mouvement était important pour de nombreux Français, qu’il y avait un vrai sentiment de fraternité, et qu’il était important pour certains d’être dans la rue pour exprimer ses revendications. Mais, franchement, qu’est-ce que ça été dur ! Toute la profession été touchée, notamment du fait de la diminution du flux de touristes dans la capitale.

Et bien au-delà du manque de touristes dans les rues, la fréquentation du restaurant a chuté net, pendant deux mois pratiquement.

Les grèves

On a eu ça aussi, la grève de la RATP et de la SNCF. Ça pas du tout aidé à la fréquentation des restaurants, surtout le soir, et on l’a bien senti au niveau du chiffre. Et à ceux qui disent qu’on se gave, sachez qu’on se fait assassiner par les charges, et qu’en restauration on ne compte pas nos heures !

Et maintenant le coronavirus

Déjà, on ferme les écoles. Donc grosse galère pour garder les enfants. Ça pose des problèmes aussi pour le personnel. Alors oui, il faut le faire, oui, il y a une urgence sanitaire, on est bien d’accord.

De ce que j’ai compris, c’est vraiment en limitant les interactions sociales qu’on va réussir à endiguer l’épidémie.

Tout le monde peut comprendre ça, c’est logique. Mais ça n’empêche pas que là, on est très inquiet, et pas uniquement à cause de la maladie. Qu’est-ce qui va se passer au niveau économique ? On nous dit qu’il va y avoir des mesures pour sauver les entreprises. OK. Mais qui va payer ? Dans un contexte où on entend sans cesse que la France vit au-dessus de ses moyens, qui va payer ?

Mon avis, c’est qu’il faut qu’on gagne cette guerre contre le virus le plus rapidement possible. Il faut qu’on se serre les coudes, parce que la France, elle en a vu d’autres ! Je ne comprends pas c’est rué dans les supermarchés, ces gens qui font des stocks de papier toilettent et qui vident les rayons.

Vous pensez vraiment que c’est comme ça qu’on va s’en sortir ? En jouant les uns contre les autres ? Une équipe de solistes, c’est pas une équipe : c’est une bande de losers.

Si on apprend pas à bien vivre ensemble, on sera tous dans la misère, seuls, dans notre coin.

 

Laisser un commentaire

close-link