L’UE débloque 37 milliards d’euros

Face à l’épidémie de coronavirus, l’union européenne vient de mettre en place un fonds de 37 milliards d’euros, afin de limiter l’impact de la pandémie sur les économies des pays membres. La présidente de la commission européenne, Ursula von der Leyen a également ajouté que l’application des règles communautaires sur le déficit budgétaire sera assouplie, en cette période de crise internationale.

En effet, tous les pays d’Europe sont touchés par l’épidémie de coronavirus.

« L’Union européenne (UE) doit être déterminée, coordonnée, et unie (…) je suis convaincue que nous pouvons sortir de ce choc », a-t-elle poursuivi.
Néanmoins, elle précise « que nous ne sommes qu’au début de l’épidémie« . « Nous devons tous savoir que ce n’est pas possible de stopper le virus mais nous pouvons ralentir sa diffusion« . Elle a affirmé tout le soutien de l’institution européenne aux Etats-membres, par une « flexibilité maximale » concernant les règles budgétaires.

« Nous sommes absolument prêts à aider l’Italie pour tout ce dont elle aura besoin. C’est de la plus haute importance. Ce pays est gravement touché par le coronavirus. Par conséquent […] nous répondrons à tous leurs besoins« .

« L’UE va apporter sa garantie à huit milliards d’euros de prêts destinés à 100 000 entreprises européennes« , a-t-elle poursuivi. « Je suis convaincue que l’Union européenne peut encaisser ce choc« , a dit Ursula von der Leyen lors d’une conférence de presse. Mais chaque État membre doit assumer pleinement ses responsabilités et l’Union européenne dans son ensemble doit être déterminée, coordonnée et unie.

Ursula von der Leyen a également mis en garde contre les fermetures de frontières décidées par certains pays de l’UE pour combattre la pandémie de coronavirus.

 

Laisser un commentaire

close-link